BORA BORA
SITE OFFICIEL / OFFICIAL WEBSITE
Le temps à Bora Bora 05:30 AM
Tel. +689 40 60 58 00
courrier@commune-borabora.pf

Information
27 juin 2019

Bora Bora est résolument une île « eco-friendly », et la préservation de son lagon reste du devoir de chacun. Pour sa part, le conseil municipal -accompagné des associations et professionnels de la destination- poursuit sa démarche écotouristique globale et en particulier celle relative à son lagon. Le ministère du tourisme en présence de la ministre Nicole Bouteau, la Direction polynésienne des affaires maritimes (DPAM) et une délégation de la commune de Hao, étaient respectivement en mission à Bora Bora en début de semaine pour constater les avancées notables de la commune dans ce domaine.

IMG 1519

Définir et protéger les sites sensibles.

Précurseurs, le Maire Gaston Tong Sang et son conseil municipal ont inscrit Bora Bora dans un processus de développement durable dès 1989, soit 30 ans cette année ! Concrètement, le Pavillon Bleu, label de qualité environnemental par excellence, vogue sur les sites de baignade de l’île depuis l’an 2000 sans interruption. C’est dans cette continuité que la Commune entend poursuivre ses actions pour une gestion durable de l’espace lagunaire de Bora Bora. La sensibilisation de toutes les parties prenantes est une des missions essentielles pour arriver ensemble à protéger le lagon unique de Bora Bora, reconnu comme tel dans le monde.

Suite au récent constat des prestataires d’activités lagunaires, il est devenu urgent d’agir pour préserver et réglementer les sites. A ce titre, le bureau d’étude Créocean a été mandaté par Bora Bora Activités, l’association des prestataires d’activités, en partenariat avec la Commune de Bora Bora, pour mettre en place un règlement d’usage des zones d’écotourisme de l’île et d’en préciser les grandes lignes : il s’agit de gérer la fréquentation des zones les plus utilisées afin de préserver l’environnement et assurer la sécurité des usagers, dans un but de développement durable et écoresponsable. Ce règlement s’applique aux 14 zones qui feront l’objet d’un balisage permanent : ANAU, PITI UU TAI, PITI UU UTA, FAREONE, PITI AAU, TOOPUA ITI, TOOPUA, TAPU, TURIROA, TURIROA1, TURIROA2, TURIROA3, TAPU LAGON, MOTU TANE.

Lors des trois jours de mission, la DPAM, représentée par sa directrice Catherine Rocheteau, a pu dresser un premier bilan positif des réglementations relatives aux stationnements des navires de croisières, de la protection des réseaux sous-marins, des services publics (eau, assainissement, électricité, eau industrielle) et des mouillages dans les eaux inférieures de Bora Bora suite à l’arrêté du Pays.

Préserver et valoriser le lagon unique de Bora Bora.

Pour préserver le lagon, un arrêté a été pris l’an dernier pour réglementer le mouillage des navires dans les eaux intérieures de l’île de Bora Bora (AT n°2442CM du 22 novembre 2018) ; visant ainsi les impératifs de protection de l’environnement ainsi que la sécurité de la navigation et de la circulation dans les eaux intérieures, ainsi que la nécessité de garantir la coexistence harmonieuse des usagers sur le domaine public maritime. La ministre Nicole Bouteau a eu l’occasion de se rendre sur le lagon pour constater les ancrages installés ainsi que les services proposés aux plaisanciers (eau, collecte des déchets… et bientôt récupération des eaux grises…).

Lors de cette visite, le Maire Gaston Tong Sang a évoqué plus en détail la mise en place d’une plateforme environnementale de surveillance qualitative et acoustique du lagon de Bora-Bora -un projet pilote unique au monde-, officialisé il y a peu par la signature d’une convention entre la Commune, l’Institut de récifs coralliens du Pacifique (IRCP) et le Criobe. En effet, le projet Biodiv-Bora consiste à faire un bilan exhaustif de l’état de santé du lagon, à mettre en place des moyens de monitoring nécessaires au suivi sur le long terme et en continu, et aussi à veiller à la biodiversité des récifs coralliens à Bora Bora. Le tout dans une démarche communale de préservation de l’environnement et de valorisation des ressources naturelles.

En parallèle à la mission d’expertise du Pays, Gaston Tong Sang a également accueilli une délégation communale de Hao menée par le tavana Théodore Tuahine dans le cadre d’une visite de courtoisie. L’objet de ce déplacement était de prendre connaissance des infrastructures en matière d’environnement, qu’il s’agisse de fourniture d’eau potable, d’assainissement, de collecte des déchets ou de gestion de l’activité lagunaire… domaines dans lesquelles la Commune de Bora Bora a acquis une sérieuse expérience ces dernières décennies.

D’ailleurs, « Bora Bora te fanau tahi », ou « Bora Bora la première née », semble toujours bien porter son nom car elle est précurseur dans bien des domaines et devance même par exemple la Méditerranée qui a fixé le cadre général du mouillage et de l’arrêt des navires dans les eaux intérieures et territoriales françaises qu’en avril de cette année. 

Le développement durable est l’affaire de tous, de chacun et surtout de chaque instant. La Commune de Bora Bora, son conseil municipal et ses habitants, sont tous très concernés par les enjeux de protection, de préservation et de valorisation de l’île et de son lagon. D’ailleurs, même si la Marianne d’Or avait été attribué à Bora Bora déjà en 2007 pour récompenser la Commune pour son action dans la protection de l’environnement, cette distinction n’a toujours été qu’un encouragement à poursuivre davantage et collectivement les efforts pour une meilleure qualité de vie, aujourd’hui et pour les générations suivantes.

L'Actualité    Vendredi 22 Novembre 2019

  • 01 juillet 2019

    Que le Heiva i Bora Bora 2019 commence !

    Ca y est… le Maire de Bora Bora, Gaston Tong Sang a ouvert officiellement les festivités du Heiva i Bora-Bora 2019, en compagnie du Ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu et en présence des membres du jury, des associations, des bénévoles et de la population… tous acteurs de cette magnifique fête populaire. Le décor est planté. Tout le... Lire la suite...
  • 27 juin 2019

    Bora Bora poursuit son développement économique et...

    Bora Bora est résolument une île « eco-friendly », et la préservation de son lagon reste du devoir de chacun. Pour sa part, le conseil municipal -accompagné des associations et professionnels de la destination- poursuit sa démarche écotouristique globale et en particulier celle relative à son lagon. Le ministère du tourisme en présence de la ministre... Lire la suite...
  • 17 avril 2018

    Les élections territoriales 2018 en pratique

    La commune de Bora Bora rappelle à sa population que le premier tour des élections territoriales aura lieu ce dimanche 22 avril et le second tour le dimanche 6 mai. Exceptionnellement à Bora Bora, les bureaux de vote seront ouverts de 8 heures à 20 heures. Où et comment voter Comme à l’accoutumée, les électeurs inscrits dans les districts de Nunue 1,... Lire la suite...
  • 19 mars 2018

    Vers une plateforme environnementale

    Depuis le 9 mars, l’expert Environnement et littoral du Pôle Mer SUEZ est à Bora Bora pour réaliser une étude concernant la mise en place de sondes de surveillance de la qualité de l’eau du lagon et de sondes acoustiques pour la surveillance de l’activité biologique animale. En marge de ses travaux, et à la demande du Maire Gaston TONG SANG, Eric BLIN... Lire la suite...
  • 12 mars 2018

    Le conseil municipal approuve les budgets 2018

    Dans sa séance du 9 mars 2018, le conseil municipal de Bora Bora présidé par le Maire Gaston TONG SANG a arrêté et approuvé les comptes administratifs de l’exercice 2017 puis les budgets de l’exercice 2018. Comptes administratifs et comptes de gestion 2017 Depuis sa prise de fonction, le payeur des îles Sous-le-Vent Max CHAMBON assiste à la séance... Lire la suite...